A PROPOS

Laurent Nicolas, né en France, vit et travaille entre la France et la Finlande. Après avoir obtenu un diplôme supérieur de design en céramique à l’école Olivier de Serres à Paris où la fonction de l’objet est pour lui essentielle, il se dirige naturellement vers un diplôme supérieur d’arts appliqués Mode et Environnement obtenu à l’école Duperré. Il développe un programme de mobilier basé sur la manipulation, l’expérimentation avec un choix précis de matériaux industriels détournés de leur usage premier. Ces dernières années lui permettent donc de travailler des objets à l’échelle du corps, alors qu’auparavant lié à l’échelle de la main.
A l’occasion de divers concours, l’obtention de financements lui permettent alors de commencer une activité de designer free-lance où se côtoient projets de design, scénographies et aménagements intérieurs, changeant de nouveau de proportions.
L’édition d’objets et de mobilier cristallisent les collaborations avec des sociétés telles que Domeau & Pérès, Ecart International, Christophe Delcourt, Collection Particulière, qui donnent lieu à des présentations dans divers salons en France et à l’étranger.
Laurent conçoit, pendant de nombreuses années, des produits de mode haut de gamme ce qui le mène à la rencontre de nombreux artisans et industriels. La découverte de savoirs-faire, de techniques, technologies et matériaux divers enrichissent son vocabulaire. Son parcours professionnel multidirectionnel, tout en cohérence, montrera que l’artisanat a toujours été pour lui une préoccupation évidente, que ce soit au travers de projets de mobilier et d’objets en petite série ou sur-mesure.
L’attention portée au geste et à sa qualité d’exécution l’accompagnent depuis toujours. Définitivement tourné vers le travail de la main au service de l’esprit, ses années passées à développer de tels projets, on ne peut plus tournés vers l’exécution des choses faites avec minutie et grande qualité, lui ont apprises à regarder, apprécier et sélectionner des artisans soucieux des diverses étapes de fabrication d’une pièce.
Fort de ces différentes experiences Laurent a entrepris depuis une quinzaine d’années un travail de plasticien où se mèlent photographie, dessin et sculpture.

portrait Laurent Nicolas
photo atelier

REFLEXIONS

L’art et l’artisanat contre-balancent un sentiment fort que nous avons face aux industries et aux économies mondiales. La porosité qu’entretiennent mutuellement ces deux termes convoque un retour à l’individualité, au geste, au travail de la pensée associé à ce geste vers autrui. L’art-artisanat devient essentiel, rassurant et donc contemporain. En tant que plasticien sa pratique générale se partage entre la 2 et la 3 dimension : dessins sur papier, sur collages photographiques d’une part et sculptures bois, pierre, papier et céramique de l’autre. Ces deux résultantes se font l’écho des notions qu’il développe. 
Oscillant entre dessin emprunt de lenteur proche de la méditation et sculpture en céramique avec cordage associé entre autre, il attache une importance particulière au processus de création et de réalisation, les deux étant liés inévitablement.
Le médium céramique, élément très présent dans le travail de Laurent Nicolas est une étape technique et non un but en soit. Il se sert de ce matériau associé à sa mise en oeuvre pour raconter une histoire, vehiculer un message qui lui semble de nos jours au coeur de nos préocupations. 
L’idée des connexions entre les individus, les peuples, les époques et les lieux sont au coeur du propos. Pour ce faire, les cordes, élément ancestral, et les noeuds, pratique des cordes, sont pour lui l’émanation évidente que notre monde, et bien au delà, est constitué d’éléments liés les uns aux autres de manière directe ou indirecte.